IDEES PRECONCUES SUR LE BURNOUT

Ne confondont pas le burnout avec d'autres pathologies

LES IDEES PRECONCUES SUR LE BURNOUT

L’article sur le burnout dans l’alternative santé du mois de septembre 2019 me fait réagir sur deux points :

Le burn-out est un épuisement extrême qui n’a rien à voir avec le manque de motivation, le découragement, la dépression, l’anxiété, le manque de volonté, le moral etc. L’épuisement extrême conduit votre cerveau à sélectionner les fonctions qui prendront le moins d’énergie pour votre survie. Qu’est ce qui provoque le burnout ? les situations peuvent être multiples mais dans tous les cas il y a une surcharge que l’organisme ne peut plus supporter. Les limites sont atteintes. Vous pouvez prendre le parallèle avec une personne qui décide de gravir une montagne et qui se retrouvent dans des conditions extrêmes due à la météo, à l’organisation etc. et qui n’arrive pas au sommet car elle s’est épuisée en voulant lutter contre les éléments. On ne parlera pas de démotivation mais d’épuisement. Il faut bien comprendre le mécanisme du burnout. Ce n’est pas une fatigue passagère. C’est un couperet inattendu, non prévisible qui tombe du jour au lendemain. Vous ne pourrez plus faire ce que vous étiez capable de faire jusqu'àlors. L'épuisement est total. Votre cerveau est epuisé, votre corps est épuisé. Ce qui va impliquer un besoin de repos trés important. Il va falloir apprendre à regagner de l'énergie et à savoir gerer cette énergie. Vous serez comme une pile complétement déchargée qui ne tient pas la charge.

En général le futur « burné » est un battant. 

En revanche les conseils, comme le préconise cette revue d’apaiser le stress, nourrir le système nerveux, tonifier et oxygéner le corps et le cerveau. De faire de La méditation et de choisir une bonne nutrition sont adéquates.

Dans un burnout l’estime de soi a été mis à mal et a besoin d’être reconstruit. Les repères ont sautés.
Le burnout, comme dans tout handicap temporaire, il faut le surmonter et le dépasser.

Le burn-out risque d’entraîner des ruptures au niveau familial ce qui va ajouter de la souffrance supplémentaire.  C’est un tsunami qui n’épargne pas l’entourage.

Il y aura des pathologies dues aux causes et aux conséquences du burnout à traiter.

Les personnes qui tombent en burnout sont en en général très endurante. Cette endurance devrait leur permettre de reconquérir ce qui a été détruit. La reconstruction prend du temps.

BCATH

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 16/03/2020