QUAND LE TRAVAIL FAIT MAL

En réponse sur linkedln

Le burn-out et je me permets d'en parler, car je l'ai vécu et vaincu ,se produit de façon inattendue et touche les personnes battantes. C'est un épuisement, nerveux, émotionnel et physique (corps et cerveau) . Je veux continuer mais mon cerveau dit stop. Il coupe les connections selon la situation endurée et va se mettre en mode économie d'énergie en sélectionnant nos modes de fonctionnement. La réaction des "burnés" depend de leurs personnalités. Nous ne pouvons pas faire une généralité sur l'individuation. C'est un mécanisme d'auto défense propre à chaque individu qui regroupe des "symptômes communs". Ce que voit l'entourage ce n'est pas ce que vit et ressent la victime d'un burn-out. La violence psychologique au travail peut atteindre des sommets qui deviennent insupportables et intolérables car elle dure depuis trop longtemps. Souvent elle n'est pas visible. Elle est distillée par petites touches au fil des années. Ce qui a pour finalité de créer un immense rejet, une sorte d'allergie gigantesque qui se répercute dans tous nos environnements (familiaux, amicaux, sociaux). L'individu a besoin de se reposer et c'est ce qui est le plus contraignant pour des personnes battantes. Tout ce stress accumulé il va falloir l'évacuer. Cela demande du temps, de l'engagement et de la patience. Ce qui est en complète contradiction et opposition dans un monde en perpétuel accélération.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 13/01/2020